101e%

Projet 105

L’immeuble 2 du parc du Peterbos à Anderlecht présentait une architecture sévère et engendrait des difficultés de circulation, source de gêne et de problèmes pour ses habitants. En association avec l’ASSAM, deux artistes ont travaillé à une signalétique personnalisée par appartement. Les coursives d’accès sont recouvertes d’un carrelage de couleurs inspirées par le panorama de chaque étage : vert aux étages inférieurs, rouge pour les étages du milieu et bleu pour les étages supérieurs.

Français

Le chemin de cailloux

Ce projet d’art public a particulièrement bien intégré la participation des habitants dans le processus. Pendant un an, l’artiste Pascaline Wollast a organisé des ateliers consacrés à l'art et l'environnement avec le relais des structures socio-culturelles voisines, rassemblant création et transmission.

Français

Step by Step

La SLRB, en partenariat avec l’Alliance Bruxelloise Coopérative (ABC), a désigné le duo Alive Architecture et Taktyk comme artistes pour concevoir une « sculpture sociale urbaine » sur le site de la cité-jardin du Kapelleveld, sculpture qui sera matérialisée par divers matériaux recyclés appartenant aux habitants du quartier.

Français

Brigittines

En partenariat avec Le Logement Bruxellois, la SLRB a désigné pour la réalisation d’un projet artistique d’envergure un des meilleurs représentants du mouvement « street-art » Bruxellois, Vincent Glowinski. Par son action, une passerelle entre le « street-art » et les habitants du quartier va être mise en place.

L’offre de cet artiste, a été retenue, car elle nous propose non pas uniquement la réalisation d’une fresque sur un bâtiment, mais de réelles rencontres, dialogues, questionnement avec les habitants.

Français

Collection

Louise Lefebvre, Vincent Confortini et Nina de Angelis se sont associés pour proposer une intervention à la croisée des chemins de leurs disciplines ; le paysage et l’art contemporain. A la manière des « follies » implantées dans les jardins du 18ème et 19ème siècles, ils proposent de répartir une collection de constructions formelles et praticables dans le « grand jardin » partagé par les habitants du site « Lennik-Trèfles ».  Leur proposition est pensée comme un parcours à la fois spatial et temporel, parsemé de mobiliers ludiques et de moments de rencontres.

Français

Face à Face

À Woluwé Saint Lambert, un ensemble d’immeubles, construits à différentes périodes et répartis sur un terrain de 8 hectares, est le théâtre d’un work in progress. Depuis plusieurs années, rituels de mobilité, principes de métamorphose, d’hybridation et de biomorphisme réalisent une œuvre tant sociale qu’urbaine. L’artiste fédère les habitants et les usagers autour d’une action commune, en les considérant comme de véritables modèles d'inspiration pour son oeuvre.

Artiste : Hervé Paraponaris

 

Français

Sans titre porte D

Léa Mayer et Evelyne de Behr ont bénéficié d’une résidence d’artistes mise en place par la SISP COMENSIA, à travers son action sociale au sein de la Maison Coopérative Destrier. À terme, une œuvre sculpturale sera installée dans les espaces publics du quartier de logements sociaux Tornooiveld-Destrier.

Français

Site « Place Making », Cité Modèle

L'idée de l’artiste Jean-Bernard Métais est de créer dans le parc de la Cité Modèle, au lieu dit « la rivière cubique »  une résonance fluide et sensorielle en contrepoint à la rigidité rectiligne du plan général d’aménagement. Il propose aux habitants un décryptage physique et historique afin de pouvoir s’inscrire en « superposition » dans celui-ci.

Français

Un jardin sous les étoiles

À Koekelberg, à l’intérieur d’un îlot encerclé de petits immeubles, trois artistes conçoivent une œuvre paysagère tout en nuances. La rencontre des habitants est au cœur de leur projet, aussi bien dans la conception que dans la réalisation de tous les aménagements : retranscription des paroles des habitants, prairie fleurie, sentiers formant un motif, escalier sculpture, auvent ailé, journal mural… Un espace qui sera à expérimenter et à vivre comme un tableau vivant.

Français

Les Portes de notre monde – Cuesmes 68

Le groupement d’artistes Cuesmes 68 a réalisé en 1977 des peintures murales dans les trois halls de l’immeuble des Goujons, à Anderlecht. L’œuvre est actuellement en phase de rénovation, afin de remettre en lumière les enjeux sociaux et artistiques de l’époque et de faire le lien avec l’art contemporain.

 

Restaurateur: à désigner

Année de réalisation : planifiée en 2020

Français